Les arbres, adaptés au climat et à la situation géologique, plantés de plus en plus nombreux sur les parcelles agricoles, modifient rapidement le paysage. Outre leurs productions de bois de chauffe et leurs utilisations médicinales ou alimentaires, ils fournissent du fourrage au bétail et jouent un rôle important dans l’agriculture en limitant l’érosion et en accroissant la fertilité des sols.

Ainsi, au fil des années, ASSS a financé la plantation de jeunes arbres, par exemple autour du bouli de Dalla mais elle a aussi favorisé l’activité de pépiniéristes pour produire directement sur zone, les espèces forestières les plus appropriées comme le neem, le baobab, le jujubier, l’eucalyptus, le caïlcédrat, le tamarinier, le prosopis ou les acacias.

Le suivi des pépiniéristes dans les activités de production de plants, est assuré par l’agent forestier d’Arbinda qui leur a dispensé la formation initiale.