| | |

Le jardin « scolaire »

Prévu au départ, pour fournir aux enfants de l’école un apport en légumes, le jardin s’est très vite étendu en superficie. Les financements successifs d’ASSS ont permis l’achat de graines, la pose de grillage protecteur des animaux sur tout le périmètre et enfin l’arrosage par goutte à goutte, alimenté par une pompe activée à l’énergie solaire. Le jardin est devenu un espace maraîcher d’un hectare cultivé par un groupement féminin.

A lire également