Pour l’heure, notre action au Burkina se limite à l’envoi de nourriture aux populations déplacées, à Aribinda. En effet, les sahéliens de cette zone ont dû quitter leur village, en butte aux attaques terroristes, pour se réfugier à Aribinda.

En lien avec Djibril Koura, nous parvenons également à soutenir des élèves scolarisés en primaire, en secondaire et quelques étudiants à l’université.